Son but : une démocratie locale et 100% représentative !

L'idée du conseil est simple. Un seul homme ne peut représenter la diversité de sensibilité politique des citoyens qu'il représente ET les bonnes idées sont éparpillées et nous nous devons de les partager.

Pour corriger l'équilibre qui, aujourd'hui donne 100% d'importance à l'élu pendant 5 ans et de l'importance au vote des citoyens pendant 2 tours d'élection, tout les 5 ans, le conseil et le député, son représentant, ne remplace le vote du citoyen que par son consentement continu pendant le mandat. A tout moment, le citoyen peut décider de s'exprimer personnellement.

Le fonctionnement peut être résumé de façon simple ainsi : vos représentants votent, mais si leur vote ne vous convient pas, vous pouvez vous exprimer directement à leur place.

Composition du conseil local

Différenciation entre le conseil initial et le conseil désigné

Le conseil initial

Composition

Il s'agit du conseil de début de mandature, il est composé des représentants de chaque parti présent au premier tour de la présidentielle, ainsi que de moi-même qui représenterait les abstentionnistes.

Pouvoir de vote des membres

Afin que chaque voix de citoyen inscrit compte pour une voix, chaque membre dispose d'un pouvoir proportionnel au nombre de voix obtenues dans la circonscription par le groupe représenté.

Les pouvoirs de vote sont les suivants :

  • Pierre SCHWARZ (abstention + nul + blanc) : 21,70%
  • Front National : 19,74%
  • En Marche :15,80%
  • Les Républicains : 15,06%
  • France Insoumise : 14,56%
  • Parti Socialiste : 4,75%
  • Debout La République : 4,47%
  • Nouveau Parti Anticapitaliste : 1,09%
  • RESISTONS! : 1,09%
  • Lutte Ouvrière : 0,89%
  • UPR : 0,65%
  • Solidarité & Progrès : 0,18%
Electeurs concernés par la substitution

1. Les électeurs n'ayant pas désigné de représentant directs et n'ayant pas voté personnellement
ET
2. les électeurs ayant désigné un représentant direct qui n'a pas voté et eux-même n'ayant pas voté personnellement

Le conseil désigné

Composition

Il est composé des représentants désignés personnellement par chaque électeurs et ayant accepté cette responsabilité. Dans la mesure du possible, tout ses membres peuvent se réunir physiquement.

Les administrés peuvent modifier leur choix de représentant à tout moment par internet et en permanence.

Pouvoir de vote des membres

Chaque représentant vote pour les citoyens qu'il représente (dont lui-même, s'il est inscrit dans la circonscription), proportionnellement à leur nombre. Il a donc un pouvoir égale au nombre de citoyens représentés divisé par le nombre d'inscrits de la circonscription.

Electeurs concernés par la substitution

1. Les électeurs ayant pas désigné ce représentant directement et n'ayant pas voté personnellement.

Différence essentielle entre les 2 conseils

La différence essentielle réside dans le fait que la considération du vote du conseil initial est absolue. C'est à dire que si le conseil initial vote à 75% "pour" une loi, les électeurs qu'ils représentent votent tous "pour". Tandis que dans le conseil désigné, la proportion de "pour" et de "contre" est conservé dans la comptabilisation finale.

Par exemple : Le conseil local initial vote à 70% pour, 20% contre et 10% de vote blanc, le conseil local désigné qui représente 25% des inscrits vote à 70% contre et à 30% pour et 10% d'électeurs votent personnellement à 100% contre. Alors , le résultat complet sera 65% pour (vote du conseil initial pour les non votants) + 30%*25%=7.5% pour (vote conseil désigné) + 0% (vote des électeurs) soit un total de 72.5% pour.

Cet exemple montre bien que les électeurs ont tout intérêt à désigner leur représentant directement pour avoir ensuite plus de facilité à faire basculer le résultat. Le conseil initial n'a donc d'utilité que pour le début de mandat.

Priorité aux citoyens !

Au moment du vote d'une loi, je vous exposerai mon avis, et autant que possible, je vous proposerai de découvrir un avis contraire et l'argumentaire de cette personne.

Le conseil local (initial et désigné) se prononcera alors de manière publique et transparente. Mais si le vote de votre représentant ne vous convient pas, vous disposerez d'une semaine environ pour voter personnellement et remplacer ainsi le vote qui vous a été attribué par défaut.

Ainsi, si 50% des inscrits s'expriment dans un sens, ce sera toujours ces citoyens qui auront le dernier mot.

Mon vote à l'Assemblée et le cas du vote blanc

Si plus de 50% des électeurs sont du même avis (par leur vote personnel ou attribué par le conseil), je respecterais cet avis par mon vote à l'Assemblée, ou, si le vote est contraire à mon éthique, je démissionnerais.

Par contre, les membres du conseil et les électeurs ont le choix du vote blanc et il se peut qu'un choix soit majoritaire sans être majoritaire absolu. Par exemple, le résultat de 40% "pour", 20% "contre" et 40% "blanc" n'est pas un vote majoritaire même si, en suffrage "hors blanc" le "pour" l'emporte avec 66%.

Dans le cas d'une majorité non absolue, je me laisserai une certaine flexibilité entre l'abstention et le choix majoritaire (mais je ne pourrais pas choisir le choix minoritaire).

Show Buttons
Hide Buttons